La Tradition continue

HISTOIRE

Malheureusement, il n'existe aucune chronique de ce magasin traditionnel. Les premières mentions dans les archives de la ville remontent à 1935. Il y est dit que Eugen von Grünigen aurait ouvert en pionnier un magasin de spécialités de fromages. 15 ans plus tard, le magasin fut repris par Rudolf Glauser, qui l'a ensuite remis en 1965 à Hans Glauser. Ce dernier exploita le magasin pendant 18 ans. En 1983, Othmar et sa femme Liliane Egli fondent le «Käs-Glauser» sous forme d'une Sàrl et dirige le commerce pendant 18 ans également. En 1998, il décida toutefois de se limiter à la vente de ses fromages sur la place du marché juste devant l'Hôtel de ville de Bâle. Il laissa alors le magasin du Spalenberg aux mains de Nicole Blind, qui travaillait alors comme vendeuse chez lui. Elle dirigea le commerce avec ferveur et amour, car il lui tenait à coeur que la tradition soit respectée. Elle est à ce jour la personne qui a dirigé le commerce le plus longtemps, avant qu'elle se décide à remettre le magasin en 2018. 

JEAN-PIERRE SAUTY

Depuis le 1er mai 2018, Jean-Pierre Sauty a repris les rênes de ce magnifique commerce de fromages.

Après de nombreuses années passées dans le commerce familial à Lausanne, dirigé à l'époque par son père Bob, puis dans son propre commerce, il perpétue avec grand enthousiasme la tradition fromagère familiale en troisième génération. Il est le sixième propriétaire de ce commerce de spécialités de fromage situé au renommé Spalenberg 12. 

Venez nous rendre visite.

LE CORBEAU ET LE RENARD - UNE FABLE DE JEAN DE LA FONTAINE

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
           Tenait en son bec un fromage.
       Maître Renard, par l'odeur alléché,
           Lui tint à peu près ce langage :
       Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
           Sans mentir, si votre ramage
           Se rapporte à votre plumage,
     Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie,
           Et pour montrer sa belle voix,
   Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
   Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
              Apprenez que tout flatteur
     Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
   Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
           Le Corbeau honteux et confus
   Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.